« One Piece » : pourquoi l’animé plait-il autant ?

Plus les années passent, plus mes goûts en matière d’animé ont évolué et se sont beaucoup plus tournés vers des titres comme Fairy Tail, Hunter x Hunter, Dragon Ball, Naruto et Boku no Hero Academia. Il y a de cela 3 à 4 mois, j’étais avec des amis passionnés de mangas comme moi, à discuter des japanimes que nous aimons le plus. Et à chaque fois un titre revenait en tête sans que je ne sache vraiment pourquoi. Il s’agit de One Piece. Pourtant, j’avoue que je n’ai jamais été intéressé par l’animé, même si à plusieurs reprises on a essayé de me le faire aimer.

Ok Greg, je te propose de copier les épisodes 200 à 300 et de les suivre. Après ça, si tu n’y trouves toujours pas d’intérêt, on arrête de t’en parler à chaque fois !

C’est sur ces mots que j’ai décidé de tenter l’aventure. Je peux vous assurer qu’aujourd’hui One Piece fait partie de mes animés préférés. Qu’est-ce qui fait donc la spécificité et le succès de cet animé ? Quelques raisons dans cet article.

Eiichiro Oda, le créateur de One Piece

 Pour comprendre One Piece et son univers, j’ai d’abord voulu en savoir plus sur son créateur, Eiichiro Oda. Je découvre au cours de mes recherches que ce dernier, depuis son plus jeune âge (dès la maternelle), était tout comme moi passionné de dessin et qu’il avait déjà pour ambition d’être un des meilleurs mangakas du monde !

Eiichiro Oda

En 1992 Eichiro Oda a reçu le 44ème prix Tezuka pour sa nouvelle Wanted et en 1993 il a reçu le prix du manga Tenkaichi pour son « one-shot » Ikki Yakō. En 1994 il devient l’assistant des mangakas Shinobu Kaitani (One Outs, Liar Game), Masaya Tokuhiro (Jungle no Ouja Taa-chan) et Nobuhiro Watsuki (Kenshin, Bûso Renkin).

Muni de sérieux bagages pour se lancer seul, le jeune assistant tente sa chance et soumet deux nouveaux one-shots : Monsters dans le Autumn Special de 1994 et Romance Dawn dans le Summer Special de 1996. Six mois plus tard, la version finalisée/corrigée de Romance Dawn est publiée dans le Weekly Shônen Jump et c’est la consécration.

Romance Dawn se fait sérialiser pour devenir One Piece en 1997 et devient le nouveau fer de lance du magazine. Les semaines passent et la popularité du soft explose littéralement les compteurs. La plupart des nouveaux tomes se classent numéro 1 des ventes dès leurs sorties, et le fameux animé à succès ne tarde pas à rejoindre la liste des animés existants en 1999 (par Toeï Animation).

One Piece : Un concept passionnant

Tous ceux qui m’ont amené à suivre One Piece et qui en sont complètement fan dans le monde entier s’accordent à dire qu’en matière d’originalité, il est transcendant. Pourtant, le thème de la piraterie qui y est abordé n’est pas nouveau du tout dans cet univers. Pourquoi le concept est-il alors si passionnant ?

Tout d’abord, parce que One Piece est synonyme d’aventure. L’animé raconte l’histoire d’un petit garçon, Luffy, qui a un seul et unique rêve : devenir le roi des pirates. Il commence donc à rassembler un équipage afin d’aller trouver le « one piece » ; le trésor unique laissé par le plus grand des pirates. Dans cette quête, comme vous devez  vous en douter, Luffy et son équipage rencontrent de nombreuses difficultés. Il s’agit notamment ici de la Marine et des autres pirates.

Luffy  –   Crédits : WC / CC BY

Luffy est un héros stupide, doté d’une intelligence de situation lors des combats, qui n’abandonne rien pour atteindre son rêve, il est doté d’une force aussi grande que son appétit gargantuesque. Un personnage assez intéressant, même si je dois avouer que Gon de Hunter x Hunter ou encore Sangoku de Dragon Ball sont plus intéressants à bien des niveaux. Bien que faisant face à un certains lots d’épreuves qui le feront souffrir, Luffy est foncièrement bon et le sera toujours au nom de l’amitié. Tandis que Gon de Hunter x Hunter, par exemple, est présenté comme un personnage incapable de différencier le bien du mal.

Il faut aussi reconnaître que les fruits du démon, c’est cool. Mais je les vois comme un équivalent du Ki dans Dragon Ball ou encore du Chakra dans Naruto.

Une narration irréprochable

S’il y a une chose que j’ai vraiment apprécié dans Naruto, c’est la narration ; la manière dont l’aventure est traitée. C’est également l’une des premières choses qui a retenu mon attention dans One Piece. Non seulement, l’histoire du héros, Luffy, est racontée, mais celle de chacun des membres de son équipage aussi, sans oublier chacun des ennemis.

Dans certains épisodes de l’animé, le passé des personnages est ainsi narré en détail. Au final, vous pourriez même être surpris de vous attacher à l’un ou l’autre des protagonistes. Et ce même s’il s’agit d’un méchant.

De la rigolade à gogo

Avec One Piece, l’ennuie n’est pas au programme ! Je vous le promets, vous allez rigoler. Et c’est l’un des points forts de cet animé si on est d’accord sur le fait qu’aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de capter l’attention d’un spectateur.

Même si Luffy peut sembler parfois complètement stupide, le héros est vraiment charismatique. Sans pouvoir vraiment extraordinaire et sans gros muscles, il arrive toujours à se sortir de situations complexes qui peuvent sembler sans issues.

Une fantaisie hors du commun

 

Crédits : JK / CC BY

La fantaisie… je crois que si je devais résumer tout l’univers de l’animé en un mot, ce serait bien ‘fantaisie’. Le dessin a la particularité de permettre à tout artiste de donner vie autant que possible à son imagination. Eiichiro Oda nous amène ici à la découverte de personnages extravagants avec des têtes bizarres, vêtus n’importe comment avec, chez certains, un nez très long.

Au final, One Piece mérite, pour les quelques épisodes que j’ai déjà suivis (200 à 256), largement sa place de numéro 1 auprès de plusieurs fans de japanimation. Il ne s’agit pas simplement d’un effet de mode, mais d’une conquête progressive du cœur des spectateurs ; le mien ayant été rapidement conquis.

Et vous que pensez-vous de l’anime One Piece ?

 

Crédits image à la une : Jawavs / CC BY

 

The following two tabs change content below.
Vidjinnangni Grégory

Vidjinnangni Grégory

Hello ! Je suis Vidjinnangni Grégory Thoto, Spécialiste SEO, rédacteur web et blogueur passionné par la technologie, le dessin, le design et la photographie, sans oublier "la bonne bouffe africaine". Ma vie sans la musique je n'ose l'imaginer, même en cauchemar ;-). J'aime le foot et je suis un grand supporter du club espagnol Barcelone. Ce blog est donc l'espace pour partager mes modestes connaissances, mes réflexions, les fruits de mes recherches et quelques évènements tech auxquels j'aurai à assister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *